19 décembre 2014

Communiqué de presse

Nasdaq positionné dans le Carré des Leaders du premier Magic Quadrant pour la gestion des risques opérationnels qu'offre sa solution BWise

New-York et Paris, 18 décembre 2014 – Nasdaq (Nasdaq: NDAQ) annonce aujourd’hui être positionné comme leader dans le premier rapport que Gartner consacre à la gestion des risques opérationnels qu'offre sa solution BWise, leader mondial en matière de logiciels de gestion de la Gouvernance, gestion des Risques et de la Conformité (GRC). Dans ce rapport publié le 15 décembre par John A. Wheeler et Paul E. Proctor dix-sept sociétés à travers le monde ont été évaluées et positionnées dans le rapport basé sur leur “exhaustivité de la vision” et la “capacité de mise en œuvre”.

Selon le rapport du carré magique de Gartner: « la gestion des risques opérationnels (ORM) fait partie d’une catégorie croissante de solutions logicielles qui se concentrent sur le soutien des pratiques de gestion des risques opérationnels plus formelles : des composantes clés du programme de gestion de risques d’entreprise (ERM) au sens large ».

« Nous sommes heureux que Gartner reconnaisse Nasdaq comme leader pour la capacité qu'offre sa solution BWise pour gérer les risques opérationnels » affirme Peter de Verdier, Vice-président Market Technology, Nasdaq. « BWise est devenue la pierre angulaire de l’offre de GRC de Nasdaq puisqu’elle soutient à la fois les entreprises privées et celles cotées en bourse dans leurs enjeux liés à la gestion de la Gouvernance, de la Conformité et des Risques. Nous croyons au marché de la GRC et continuerons à investir dans ce secteur. »

Le rapport précise : « En permettant une meilleure compréhension des risques liés aux objectifs de l’entreprise, la gestion des risques opérationnels (ORM) rend possible une meilleure performance de l’entreprise et allocation du capital. L’utilisation d’ORM aide également les entreprises à répondre aux pressions règlementaires en améliorant le reporting des risques dans les rapports annuels et en développant le rôle du portail pour les membres du conseil concernant la surveillance de l’entreprise ».

Luc Brandts, Directeur de la Stratégie et R&D ajoute : « Travailler avec des clients dans le secteur financier depuis plus de vingt ans nous a permis de comprendre leurs processus, connaitre leurs attentes et a favorisé le développement de notre plate-forme de GRC afin de proposer une solution de gestion des risques opérationnels. Souvent les entreprises nous contactent lorsqu’elles cherchent une solution logicielle pour la gestion des risques opérationnels comme point de départ, puis ajoutent des solutions supplémentaires en utilisant la plate-forme pour assurer un langage commun des risques dans toute l’organisation. C’est un honneur pour nous d’être reconnus par Gartner comme un des leaders dans le carré magique de la gestion des risques opérationnels. »

Gartner ne se prononce pas en faveur de fournisseurs, produits ou services décrits dans les publications de ses recherches, et ne recommande pas aux utilisateurs de technologies d’opter exclusivement pour les fournisseurs qui figurent dans le quadrant des leaders. Les publications des recherches Gartner correspondent au point de vue des organisateurs de la recherche Gartner et ne doivent pas être interprétées comme des déclarations de fait. Gartner décline toute garantie, explicite ou implicite, quant à ces recherches, y compris toute garantie concernant la qualité marchande ou l'adaptation à une fin particulière.

Etude du « Magic Quadrant de Gartner pour la gestion des risques opérationnels » par John A. Wheeler et Paul E. Proctor, le 15 décembre 2014.

 

 

Plus d’actualités...

Scroll up